Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 16:15

Le moindre intérêt du livre dont je cite ici un premier extrait, n'est pas d'avoir été écrit par un écrivain voyageur coréen. C'est que la plupart des récits de voyage accessibles en français sont rédigés par des écrivains occidentaux, et pour cause ! Le dépaysement n'est donc que partiel : pas difficile de comprendre la surprise du voyageur puisque l'on partage la même culture que lui.  Ici, au contraire, le dépaysement est double. Il y a celui du voyageur découvrant des fragments de l'Inde et sa mentalité surprenante, et le nôtre de découvrir ces étonnements qui ne sont pas forcément ceux qu'on attendait ou qui, parfois, sont justement si proches de ce qu'aurait été un regard occidental. Un vrai plaisir !
Mumbaï, dans l'ouest de l'Inde. (...) Dans une ruelle en face de mon logis, une minuscule boutique vendait des boissons de toutes sortes. Chaque matin, le propriétaire, sur le pas de sa porte, m'interpellait au passage :
- Namaskar, où allez-vous aujourd'hui ?
Le premier jour, je m'arrêtai un instant, et lui expliquai mon programme de la journée.
- Comme je viens d'arriver, je vais bien sûr aller visiter la célèbre Porte de l'Inde. Ensuite, j'irai me promener sur la côte pour admirer la mer d'Oman. Et puis, puisque Mumbaï est réputée pour son cinéma, il faut que j'en profite pour aller voir au moins un film ce soir.
Le propriétaire hocha la tête d'un air satisfait et approuva :
- C'est une bonne idée ! Vous visitez exactement ce qu'il faut.
Fier de moi, je le quittai d'un pas léger.
Le lendemain, je rencontrai de nouveau le boutiquier. Il me posa la même question :
- Namaskar, où allez-vous aujourd'hui ?
Je fis halte pour lui décrire mon itinéraire de la journée et lui montrai ma carte.
- Ce matin, je vais visiter un temple jaïn et cet après-midi, le quartier des galeries d'art. Ce soir, ce serait bien de monter jusqu'au parc Nehru. De là, on a une bonne vue pour contempler la ville. Qu'en pensez-vous ? Mon projet vous plaît ?
Il secoua la tête avec approbation et acquiesca :
- C'est formidable ! Quelqu'un qui a beaucoup voyagé comme vous, ça se remarque tout de suite.
Heureux de recevoir des compliments, dès le matin, je me dirigeai vers le temple jaïn en sifflotant joyeusement. Mais, à vouloir visiter trop de lieux en une seule journée, j'étais si exténué à mon retour à l'hôtel que je m'écroulai sans même faire ma toilette.
Le jour suivant, et tous les jours après cela, le marchand me posa la même question. Et je lui détaillais avec fierté mon programme de la journée, chaque jour plus chargé.
C'est ainsi que je visitai le jardin des plantes et le zoo - alors que dans les autres villes, j'allais rarement dans ce genre d'endroit ; j'attendis même la marée basse pour me rendre au tombeau de Haji Ali ; je ne manquai aucun des lieux renommés indiqués dans le guide et sur la carte. Pour finir, je me retrouvai bientôt au bord de l'épuisement.
Cinq jours passèrent de la sorte. Le sixième jour, comme j'arrivais devant la boutique, le commerçant de manqua pas de m'interroger :
- Namaskar, où allez-vous aujourd'hui ?
Lui désignant mes pieds, je répondis :
- J'ai tellement marché que j'ai les pieds tout enflés. J'ai suffisamment visité la ville maintenant. Aujourd'hui, je vais aller m'asseoir devant la Porte de l'Inde et me contenter de regarder les passants.
Le boutiquier s'exclama alors :
- Vous avez enfin compris la meilleure façon de voyager. Félicitations ! Je vais venir avec vous .
RYU Shi-Hwa, Voyage au pays du lac céleste, éditions de l'aube, 2006, p. 215-217.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nat Writing - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Un blog de Nature Writing
  • Un blog de Nature Writing
  • : Aimant la nature, la randonnée la philosophie et les récits de voyages, je vous livre ici des extraits, parfois commentés, de livres que j'ai aimés, en rapport, et si possible à l'intersection, de ces différents sujets.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens