Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 17:13

Avec les premiers beaux jours du printemps, je suis reparti pour la première fois le long du hallage de la Sambre. Voici ma première collecte de l'année en billebaude...

Bernache du Canada

Bernache du Canada

Ouette d'Égypte

Ouette d'Égypte

Canard col-vertCanard col-vert
Canard col-vert

Canard col-vert

Grand Cormoran

Grand Cormoran

Héron CendréHéron Cendré

Héron Cendré

Foulque maccroule

Foulque maccroule

Faisan de Colchide

Faisan de Colchide

Buse variable

Buse variable

Bergeronnette grise

Bergeronnette grise

Chardonneret élégantChardonneret élégant

Chardonneret élégant

Fauvette à tête noireFauvette à tête noire

Fauvette à tête noire

Pinson des arbres

Pinson des arbres

Rouge-gorge

Rouge-gorge

Tarier Pâtre

Tarier Pâtre

Verdier d'EuropeVerdier d'Europe

Verdier d'Europe

Repost 0
Published by Nat Writing - dans Oiseaux
commenter cet article
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 12:48

J'en oublierais presque les oiseaux croisés au fil de l'eau. Peut-être parce que j'ai toujours été moins attiré par les canards et autre oies diverses que par les passereaux ou les autres oiseaux des champs.

 

Ainsi, au fil de la Sambre, ce sont les cols-verts, les bernaches et les ouettes d’Égypte qui se taillent la part du lion. Hérons et grands cormorans également. Un seul couple de grèbes huppés,  deux couples de fuligules morillons, un couple de foulques macroules.

 

Quant au couple de canards mandarins, je ne l'ai aperçu qu'une seule fois au détour d'un méandre. N'était-ce qu'une escale vers un lieu plus propice ? A-t-il été capturé par des amateurs ? Ou tué ? Dieu seul le sait !

Canards mandarins et grand cormoranCanards mandarins et grand cormoran

Canards mandarins et grand cormoran

Fuligule morillon, grèbe huppé et Foulque macroule
Fuligule morillon, grèbe huppé et Foulque macrouleFuligule morillon, grèbe huppé et Foulque macroule

Fuligule morillon, grèbe huppé et Foulque macroule

Et puis encore ces oiseaux tellement communs qu'on ne les voit plus. Corneilles, pigeons, moineaux, merles, mésanges bleues ou charbonnières, pinsons des arbres...

 

Je terminerai par l'évocation de deux oiseaux souvent entendus et moins souvent aperçus : le geai des chênes, bruyant mais si farouche, et le faisan de Colchide, animal stupide quand il est relâché en direct du poulailler pour servir de cible à des chasseurs tout aussi stupides et paresseux, mais magnifique quand il trompette, sauvage, en lisière de forêt ou de haie...

Corneille, ramier, pinson, mésange bleueCorneille, ramier, pinson, mésange bleue
Corneille, ramier, pinson, mésange bleueCorneille, ramier, pinson, mésange bleue

Corneille, ramier, pinson, mésange bleue

Geai des chênes et poule faisanneGeai des chênes et poule faisanne

Geai des chênes et poule faisanne

Repost 0
Published by Nat Writing - dans Oiseaux
commenter cet article
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 13:32

Deux bergeronnettes printanières trônent sur un tas de fumier à la recherche d'insectes ou de vers. Le contraste entre le jaune éclatant de leur robe et le brun verdâtre du fumier ne fait qu'exalter davantage la beauté et l'élégance de ces oiseaux si attachants. Régulièrement, elles s'élèvent dans le ciel en un vol chaloupé pour cueillir une proie en plein vol.

Bergeronnette printanière
Bergeronnette printanièreBergeronnette printanière
Bergeronnette printanière

Bergeronnette printanière

Un couple de linottes mélodieuses, le mâle avec sa poitrine rougeâtre et la femelle plus terne mais non moins élégante, se perche sur un églantier en fleur au bord du chemin. La nature offre ainsi une harmonie de couleurs, de formes et de parfums au diapason de cette journée magnifique.

 

Au sommet d'un buisson, un verdier émet son chant habituel se terminant par un trille roulé si reconnaissable. Ici, une mésange bleue, là, un serin, ailleurs, une fauvette à tête noire, un tarier pâtre, une fauvette grisette... c'est partout la fête aux passereaux !

 

Linotte mélodieuse, Serin, Tarier pâtre et Verdier d'Europe
Linotte mélodieuse, Serin, Tarier pâtre et Verdier d'EuropeLinotte mélodieuse, Serin, Tarier pâtre et Verdier d'Europe
Linotte mélodieuse, Serin, Tarier pâtre et Verdier d'EuropeLinotte mélodieuse, Serin, Tarier pâtre et Verdier d'Europe

Linotte mélodieuse, Serin, Tarier pâtre et Verdier d'Europe

Fauvette à tête noire et fauvette grisette
Fauvette à tête noire et fauvette grisetteFauvette à tête noire et fauvette grisette

Fauvette à tête noire et fauvette grisette

Dans un jardin, une petite famille de rouge-queue noir chasse les insectes à qui mieux mieux.

 

Quand à la buse qui décolle de la lisière pour inspecter le champs en bordure de la rivière, elle a tôt fait de me repérer et s'éloigne aussitôt vers des cieux plus paisibles, sans un battement d'aile, mais portée par des ascendances dont elle seule peut deviner la présence.

Rouge-queue noirRouge-queue noir

Rouge-queue noir

Buse variable

Buse variable

De retour, alors que le soleil se couche, mon regard est encore attiré par un couple d'oiseaux colorés. Je n'ai pas la berlue : deux chardonnerets élégants se font des mamours, perchés sur un grillage, avant de s'envoler à mon approche.

 

Soudain, un mouvement dans un pré voisin. Je m'arrête et observe, le coeur battant. Ici encore, quelle chance : je reconnais au loin un pic-vert qui fait son marché dans les hautes herbes avant d'escalader le côté ombré d'un tronc, question de rester discret. Quel beau cadeau pour finir la journée...

Chardonnerets élégants.

Chardonnerets élégants.

Pic vert et Sitelle TorchepotPic vert et Sitelle Torchepot

Pic vert et Sitelle Torchepot

Repost 0
Published by Nat Writing - dans Oiseaux
commenter cet article
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 12:26

Évoquer la Sambre n'éveille pas immédiatement des images de nature sauvage ni d'excursion naturaliste. On pense plutôt Charleroi, usine, sidérurgie et rivière polluée...

 

Quelle erreur !

 

En quittant le confluent avec la Meuse à Namur et passé les faubourgs, on découvre bientôt une vallée bucolique aux larges méandres calmes et paisibles. Les flancs des coteaux sont couverts d'une écharpe ininterrompue de forêts. Des champs cultivés et des prairies où paissent tranquillement vaches et chevaux occupent les amples boucles de la rivière. Le long de la rive droite, le chemin de halage remonte le cours d'écluses en écluses, de villages en villages. Malonne, Floreffe, Franière se succèdent jusqu'à Jemeppe-sur-Sambre. Bien sûr, régulièrement, des entreprises étendent leurs bâtiments impersonnels, vastes hangards interchangeables,  flambant neufs ou plus ou moins délabrés, forêt de cheminées ou foullis de tuyauteries enchevêtrées, c'est selon.

 

En ce début de printemps, j'ai parcouru régulièrement cette vallée de la Sambre muni de mon appareil photo à la recherche des oiseaux que je pourrais y observer. Au cours de mes pérégrinations, c'est un véritable catalogue ornithologique qui s'est peu à peu dévoilé à mes yeux au rythme des arrivées de migrateurs, des appariements, des couvées et des premiers envols.  D'une semaine à l'autre, j'ai observé, photographié et surtout admiré ce travail incessant de la nature dans la singularité de chaque espèce observée.

 

Récit...

 

Une parcelle fraîchement fauchée entourant un hangard d'usine voit se presser une bande d'oiseaux opportunistes friands des vers, batraciens et autres petits mamifères dérangés par la fauche. Trois hérons se dressent à l'affut tandis que ramiers, corneilles et bergeronnettes grises parcourent inlassablement l'étendue ocre à la recherche de leur pâture. Un faucon crécerelle profite de l'aubaine et guette ses proies depuis le toit du hangard ou dans des vols planés interrompus régulièrement de surplaces nonchalants.

Bergeronnette griseBergeronnette grise
Bergeronnette grise

Bergeronnette grise

Faucon crécerelleFaucon crécerelle

Faucon crécerelle

Héron cendré

Héron cendré

Plus loin, c'est une colonie d'hirondelles des fenêtres qui profite de la proximité d'un pont aux larges poutres en double T parfaites pour accueillir leurs nichées et d'un dépôt de gravier et de sable où elles vont chercher la matière première nécessaire à la confection de leurs nids. Elles chassent inlassablement les insectes, frôlant parfois la surface liquide jusqu'à la toucher de l'aile ou du bec, et reviennent régulièrement alimenter leurs couvées dont on aperçoit les petits becs véhéments s'agiter à chacun de leur retour. Une semaine plus tard, le pont est déserté mais je retrouve mes hirondelles perchées sur un fil électrique. Côte à côte, trois jeunes attendent patiemment le retour de leurs parents qui continuent à les nourrir. Nul doute qu'ils ne s'élancent bientôt à leur tour dans les airs et apprennent à capturer au vol leur pitance d'insectes.

Hirondelles des fenêtresHirondelles des fenêtres
Hirondelles des fenêtresHirondelles des fenêtresHirondelles des fenêtres

Hirondelles des fenêtres

Repost 0
Published by Nat Writing - dans Oiseaux
commenter cet article

Présentation

  • : Un blog de Nature Writing
  • Un blog de Nature Writing
  • : Aimant la nature, la randonnée la philosophie et les récits de voyages, je vous livre ici des extraits, parfois commentés, de livres que j'ai aimés, en rapport, et si possible à l'intersection, de ces différents sujets.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens